Comment optimiser une ancre de lien et la rendre efficace pour le SEO ?

comment optimiser une ancre de lien pour le seo

Vous le savez peut-être : les liens ont une importance capitale. Mais qu’en est-il de l’ancre de lien, ce petit bout de texte qui contient l’URL ?

Le texte d’ancrage ne doit pas être laissé au hasard, car il peut impacter le référencement d’un site web de manière bénéfique s’il est bien optimisé.

Mais l’ancre de lien SEO peut aussi, si elle est mal utilisée, vous exposer à une pénalité Google

Pour optimiser vos liens et leurs ancres dans les règles de l’art, découvrez tous mes conseils dans cet article 🙂 

Qu’est-ce qu’une ancre de lien en SEO ?

Définition d’une ancre de lien 

Aussi appelée texte d’ancrage, une ancre de lien est le texte cliquable sur lequel est inséré un lien.

L’ancre de lien est utilisée à la fois pour le maillage interne (liens pour relier les pages d’un même site) et pour le netlinking (stratégie pour obtenir des backlinks de sites web externes).

Par défaut, l’ancre apparaît comme un texte souligné en bleu, mais elle peut avoir une couleur différente selon la personnalisation des couleurs du site web.

Exemple d’ancre de lien : “apprenez à rédiger des articles optimisés grâce à mon guide SEO offert”.

L’ancre de lien SEO est “guide SEO offert” et elle contient un lien vers mon ebook gratuit.

Ancre de lien : quel impact pour le référencement naturel ?

L’ancre de lien SEO a 2 rôles majeurs.

Tout d’abord, elle donne des informations aux internautes concernant le contenu qu’ils vont trouver en cliquant sur le lien. La qualité de l’ancre peut donc influencer leur décision de cliquer et leur expérience utilisateur (ce qui est un critère important en référencement naturel).

L’ancre de lien est également très utile aux moteurs de recherche, à qui elle donne des indications sur la page de destination du lien en contextualisant le contenu. Ainsi, elle aide Google à comprendre comment il doit considérer cette page.

Mais ce n’est pas tout !

L’ancre de lien joue un rôle intéressant dans l’amélioration de votre référencement naturel et de votre classement sur certains mots-clés SEO stratégiques dans la SERP. En effet, le texte du lien est un critère de positionnement pour les robots des moteurs de recherche. Il les aide à juger de la qualité du lien en question.

Par conséquent, une ancre de lien optimisée peut améliorer le référencement de la page de destination, mais aussi celui de la page contenant le lien

Les différentes ancres de lien

Il existe 7 types d’ancres de lien.

Les connaître tous vous aide à ne pas être pénalisés par Google pour sur-optimisation, soyez attentifs 😉 

Ancre exacte

Ce type d’ancre contient le mot-clé exact travaillé sur la page de destination.

C’est une ancre puissante pour votre SEO, mais aussi très risquée : attention à ne pas en abuser, surtout dans votre stratégie de backlinks

À noter : le risque est moindre lorsque vous utilisez une ancre exacte pour vos liens internes.

Exemples d’ancre exacte :

  • rédaction de contenus,
  • stratégie de liens,
  • coaching scolaire…

Ancre élargie

On l’appelle aussi ancre semi-optimisée. Elle contient votre mot-clé principal, accompagné d’autres mots.

Exemples d’ancre élargie :

  • consultez mes services en rédaction de contenus,
  • comment réussir votre stratégie de liens, 
  • découvrez tous les bénéfices du coaching scolaire…

Ancre liée

L’ancre liée se base sur votre ancre exacte, qui contient votre mot-clé, mais elle utilise à la place des synonymes ou expressions connexes.

Exemples d’ancre liée :

  • écriture d’articles de blog,
  • obtenir les bons backlinks, 
  • coach professionnel pour jeunes…

Ancre de marque

L’ancre de marque, ou ancre brandée, contient le nom de votre marque ou de votre entreprise.

Souvent, cette ancre de lien SEO pointe vers votre page d’accueil.

Exemples d’ancre de marque : 

  • Le Labo du Rédacteur Web, 
  • Semrush,
  • Palette Coaching…

Ancre image

Dans le cas d’une ancre image, le lien est inséré dans l’image. L’ancre est alors le texte alternatif du fichier image, aussi appelé attribut alt. 

Découvrez mes astuces pour optimiser vos images pour le SEO ici 😉 

Ancre URL

Tout simplement, une ancre URL affiche le lien hypertexte entier, sans modification.

Exemples d’ancres URL :

Ancre de lien générique (ancre neutre)

L’ancre de lien neutre ne donne pas d’indications sur le contenu de la page de destination.

Pour savoir de quoi il sera question, l’internaute doit prendre connaissance du texte autour du lien.

La plupart du temps, l’ancre générique est un appel à l’action, comme : 

  • cliquez ici,
  • en savoir plus, 
  • voir l’article, 
  • rendez-vous ici, 
  • lire la suite…

Les risques concernant les ancres de lien

Google Penguin veille

L’algorithme de Google rassemble un grand nombre de formules informatiques, ce qui lui permet de classer les pages web selon plus de 200 critères.

À l’intérieur de cet algorithme de classement général, plusieurs filtres agissent sur certains critères en particulier.

Parmi les plus célèbres, on retrouve :

  • Google Panda,
  • Google Colibri,
  • Google Pigeon, 
  • Google Penguin,
  • etc.

C’est ce dernier qui nous intéresse pour les ancres de lien.

Lancé en 2012 et très redouté depuis, Google Penguin a pour objectif de pénaliser les sites qui utilisent des techniques douteuses de référencement, notamment en manipulant les ancres de lien et en acquérant des liens en masse, de manière non-naturelle.

Pourquoi très redouté ? Contrairement à d’autres algorithmes comme Google Panda qui déclasse les pages qui ne respectent pas les bonnes pratiques Google, le filtre Penguin peut blacklister un site entier, en le faisant disparaître des résultats de recherche.

Une pénalité dont il est parfois très difficile de se relever…

Les proportions d’ancres de lien recommandées

Il n’y a pas de règle exacte concernant la proportion d’ancres de lien à respecter. Le mieux étant d’optimiser ses ancres de lien de la manière la plus “naturelle” possible.

Il faut donc minimiser le nombre de fois où vous utilisez les ancres exactes, pour ne pas risquer de pénalité.

Certains outils SEO vous donnent des conseils en termes de proportions de types d’ancre SEO à utiliser. Je vous partage ces chiffres à titre indicatif, mais gardez à l’esprit que ce ne sont pas des règles absolues.

Selon SmartKeyword : 

  • 40% d’ancres de marque, 
  • 30% d’ancres élargies, 
  • 15% d’ancres exactes,
  • 15% d’ancres neutres.
idees concernant les proportions d'ancre de lien a utiliser pour eviter une penalite google
Crédit photo : Smartkeyword.io

Selon Semjuice :

  • 50% d’ancres de type nom de domaine et nom de marque
  • 30% d’ancres élargies,
  • 10% d’ancres exactes,
  • 10% d’ancres neutres.

Les 4 règles d’or pour une ancre de lien optimisée

Une ancre de lien courte

Une ancre de lien optimisée est une ancre courte : elle ne contient pas plus de 10 mots.

Ce n’est pas une limite de mots à proprement parler, mais plus votre ancre SEO est brève, plus ça facilite la compréhension de l’internaute et du moteur de recherche.

Une page cible bien sélectionnée

L’ancre de lien doit être cohérente avec la page de destination.

En effet, les liens qui pointent vers un contenu en cohérence avec le sujet de la page source envoient des messages de pertinence, ce qui n’est pas le cas pour des liens vers des contenus sans rapport les uns avec les autres. 

Surtout que, comme nous l’avons vu précédemment, l’ancre de lien donne du poids à la page source comme à la page de destination. Et encore plus lorsqu’il s’agit de liens entrants !

Une ancre compréhensible

Pour favoriser la compréhension des moteurs de recherche et des internautes, ainsi que l’expérience utilisateur, faites en sorte que votre ancre de lien soit compréhensible.

Elle ne doit pas comporter trop de mots-clés et doit être écrite en bon français.

Inutile d’y insérer des mots-clés à la suite, ça ne ferait que vous faire repérer par le filtre Penguin de Google.

Des ancres de lien variées

Pour ne pas risquer de pénalités, pensez à varier vos ancres.

Utiliser uniquement des ancres exactes comporte des risques : Google peut vous identifier comme spam ou croire que vous essayez de le manipuler.

Et il n’aime pas beaucoup ça !

Limitez le nombre de fois où vous employez des ancres de lien exactes et optimisez vos textes d’ancrage de manière naturelle.

3 méthodes pour optimiser une ancre de lien SEO 

1. Bien choisir les termes de l’ancre

Les termes que vous placez dans votre ancre de lien SEO (excepté pour l’ancre générique) ont de l’importance pour les robots des moteurs de recherche.

Pour une ancre optimale, qui a un impact pour votre référencement naturel, renseignez avec soin les termes du texte d’ancrage :

  • mots-clés principaux pour les ancres exactes, 
  • requêtes secondaires pour les ancres élargies,
  • synonymes et champ sémantique pour les ancres liées.

Sans oublier de correctement répartir les types d’ancres que vous utilisez pour vos liens 🙂 

2. Penser à l’expérience utilisateur

Votre internaute doit être au centre de vos préoccupations, y compris lorsque vous optimisez votre ancre de lien.

Pour une expérience utilisateur agréable et une lecture facilitée, pensez à :

  • utiliser les liens pour lui donner des informations complémentaires, 
  • rester focus sur un sujet en particulier,
  • garder le surlignage dans une couleur particulière.

Ces astuces vous permettent d’attirer le regard de votre visiteur et de conserver son attention.

3. Optimiser les ancres du maillage externe et du maillage interne

Les ancres de lien insérées sur des sites externes qui vous font des backlinks ont un fort impact sur votre SEO.

Même si vous n’avez pas toujours le contrôle dessus, pensez à travailler (et à varier) autant d’ancres SEO que vous pouvez. Dans le cadre de la rédaction d’un article invité, par exemple. 

Cependant, il ne faut pas oublier que l’ancre de lien est aussi importante pour votre maillage interne

Même si les textes d’ancrage qui redirigent vers vos propres pages n’améliorent pas votre positionnement, ils permettent de répartir la puissance de votre site internet entre toutes ses pages. Ils aident également les crawlers des moteurs de recherche à découvrir vos pages et de quoi elles parlent.

Enfin, la qualité de votre maillage interne permet à votre lecteur de naviguer avec fluidité sur votre site, grâce à des contenus en rapport les uns avec les autres, qui lui apportent des informations complémentaires et pertinentes.

Un bon moyen de réduire votre taux de rebond tout en lui démontrant l’étendue de votre expertise 😉 

Pour conclure, je dirais que s’il vous faut retenir 2 notions essentielles pour optimiser une ancre de lien, ce serait “naturel” et “diversité”.

Avec la menace de Google Penguin qui plane, mieux vaut soigner les profils de vos liens et sous-optimiser vos ancres, plutôt que les sur-optimiser !

Enfin, mon dernier conseil est de régulièrement surveiller vos backlinks et ancres de lien utilisées grâce à des outils comme la Search Console ou Majestic SEO.

Prêts à générer des textes d’ancrage SEO-friendly ? Dites-le-moi en commentaires 😉

Partager :

2 commentaires

  1. 👍 génial, car je suis en train d ecrire des carnavals d articles et articles invités etait en grde interrogation sur ce sujet ! Merci pour cet article tres clair et pointu !!!😉

  2. Pffiou, encore un sujet nouveau pour moi que j’ai du mal à appliquer à la rédaction. Je garde en tête le côté naturel en me disant que cela fera le job 😅 merci pour ces précisions, je ne savais même pas qu’il existait plusieurs types de liens différents !

Laisser un commentaire