Comment rédiger une bonne introduction : 6 astuces de rédacteur web

coment rediger une bonne introduction

Et si vous aviez le moyen de faire baisser votre taux de rebond ?

Un taux de rebond moyen se situe entre 40% et 60%.

Cela signifie qu’entre 40% et 60% du nombre total de vos visiteurs quittent votre page sans en avoir consulté d’autres. Et ne reviennent pas.

La solution pour les retenir, c’est une bonne introduction.

Sans plus attendre, voyons les 6 astuces de rédacteur web pour écrire des introductions hypnotiques.

Pourquoi votre introduction est-elle si importante ?

Comme dit précédemment, une bonne introduction peut drastiquement faire diminuer votre taux de rebond : les internautes, absorbés par votre contenu, ne peuvent plus s’arrêter de vous lire. Ils restent longtemps sur vos pages et naviguent sur plusieurs de vos contenus.

6 astuces pour rediger une bonne introduction

La magie doit opérer dès les premières lignes car un internaute lit seulement une quinzaine de mots par page avant de décider s’il quitte le site ou s’il continue sa lecture.

Mais ce n’est pas tout !

L’introduction peut également être utilisée par les moteurs de recherche au cas où la balise méta description n’est pas complétée. Je dis bien “au cas où” car, comme vous avez lu mon précédent article sur le rôle de la méta description, vous la remplissez désormais systématiquement 😉

Enfin, votre introduction a un impact sur votre SEO. En effet, les robots d’indexation accordent beaucoup d’importance au contenu figurant au début de votre contenu. Votre mot-clé principal, ainsi que plusieurs mots-clés secondaires doivent y figurer.

L’introduction a donc un double rôle à jouer : elle doit à la fois séduire votre lecteur et les moteurs de recherche !

Les 6 astuces pour écrire une bonne introduction

Rester simple et concis

Pour être efficace, votre introduction doit rester courte. Pas la peine de décourager vos lecteurs dès le début avec une introduction imbuvable de 30 lignes.

Allez à l’essentiel, sans tourner autour du pot. Les gens aiment la simplicité.

Pensez aussi à aérer votre texte, pour une lecture facile et fluide, en allant régulièrement à la ligne.

Utiliser la pyramide inversée

utiliser la pyramide inversee pour rediger une bonne introduction
Crédit photo : Yellow Dolphins

Voici une autre technique extrêmement efficace pour accrocher le lecteur dès les premières lignes de votre introduction.

Elle part d’un constat très simple, scientifiquement prouvée par le Nielsen Norman Group : 81% des internautes lisent le premier paragraphe mais 32% seulement atteignent le quatrième paragraphe. Ces chiffres montrent que les lecteurs décrochent au fur et à mesure de l’article.

Donc, si une information importante apparaît trop loin dans votre texte, elle a toutes les chances d’échapper à votre audience.

La pyramide inversée permet de contrer ce décrochage progressif, car elle vous permet de placer les informations les plus importantes au début de votre contenu, pour finir par les détails moins essentiels.

Utiliser la méthode PAS

La méthode PAS est une astuce de copywriting : Problème – Amplification – Solution.

Comment l’utiliser ?

  • Dans la partie Problème, vous énoncez clairement la problématique de votre lecteur. Il doit sentir que vous le comprenez et que votre contenu s’adresse directement à lui va l’intéresser.
  • Pour l’Amplification : décrivez de la manière la plus précise son problème. Vous devez lui faire ressentir à quel point ce problème est douloureux et doit être résolu, en lui présentant le pire scénario possible. Le négatif attire l’attention, donc expliquez comme les conséquences de ce problème pourraient être désastreuses.
  • Enfin, en Solution, vous annoncez ce que vous savez qui pourra permettre de résoudre ce problème douloureux.

Vous pouvez aussi ajouter à cette structure PAS un appel à l’action.

Capter l’attention dès la première phrase

Vous pouvez :

  • poser une question à votre lecteur
  • donner un chiffre
  • citer un auteur
  • présenter une statistique
  • utiliser des mots forts, qui éveillent les 5 sens

L’internaute doit être interpellé, happé par votre contenu.

Utiliser le storytelling

Le storytelling est l’art de raconter des histoires. Et qui n’aime pas les histoires ?

Un exemple avec le début d’un article de blog de l’infopreneur Antoine BM :

le storytelling en introduction

Le storytelling vous permet non seulement de capter l’attention du lecteur mais aussi de l’engager dans votre contenu et de vous démarquer.

Rédiger l’introduction en dernier

Cela peut paraître assez étrange.

Mais il vous sera beaucoup plus facile de rédiger votre introduction une fois l’article fini.

Connaître le contenu exact vous permettra de rester concis, tout en mettant l’accent sur les informations vraiment importantes.

Vous êtes perturbé de devoir finir par le début ? Si vous ne rédigez pas votre introduction en dernier, pensez tout de même à la revoir avant de clôturer votre article. Vous ressentirez probablement le besoin de la remanier.

Bonus : les 4 erreurs à ne surtout pas faire

⛔️ Faire des phrases trop longues.

⛔️ Proposer un bloc de texte compact pour introduction.

⛔️ Revisiter les clichés et banalités.

⛔️ Ne pas parler du problème de votre lecteur.

Sans une bonne introduction, votre lecteur risque de quitter rapidement votre page, ce qui n’envoie pas de bons messages à Google.

Une introduction soignée et efficace, c’est la garantie d’un lecteur fasciné dès les premiers mots qui n’a qu’une envie : découvrir le reste de votre article !

Quelles sont vos astuces pour rédiger une bonne introduction ?

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le 😉

Partager :

14 commentaires

  1. Super ton article, quand j’ai commencé la rédaction web ça a été vraiment difficile cette partie là au début. Je ne savais jamais comment commencer. T’es astuces sont super bonne, maintenant j’utilise de plus en plus le storytelling.

    1. Merci pour ton retour. Les premières lignes sont toujours les plus difficiles à écrire et pourtant les plus importantes ! Top le storytelling 😉 je te souhaite plein de bonnes intros !

  2. Bonjour.
    Merci pour ces précieux conseils 😉

    1. Avec plaisir Pierre-Christophe, j’espère que a pu t’aider 😉

  3. Merci pour ce bel article simple et concis. C’est toujours intéressant de se remettre en question et s’appuyer sur des règles claires et simples. J’aime bien l’acronyme PAS, et puis rédiger son introduction en dernier est une excellente idée.

    1. Je suis ravie de voir que tu as apprécié ces conseils ! Maintenant, il ne reste plus qu’à les tester et de voir ce qui marche pour toi et pour tes lecteurs 🙂

  4. Cet article me rassure, ça fait un moment que j’utilise le concept de la pyramide inversée. Je pense quand même qu’il faut que j’améliore mon storytelling.

    Merci pour ces conseils

    1. Super Luc ! C’est une technique vraiment importante, qui fonctionne dans beaucoup de secteurs et qui peut facilement être appliquée. Pour le storytelling, je te conseille de consulter le livre de Guillaume Lamare “L’art du storytelling” 😉

  5. Merci pour cet article plein de bons conseils! Perso je suis une grande fan de la formule PAS qui marche dans toute sorte des contextes (partout en fait 😆).
    Tes astuces sont super claires et bien expliquées, c’est un plaisir de te lire!

    1. Merci pour ce chouette retour Nadia, ça me touche beaucoup ! Je trouve moi aussi que la méthode PAS est particulièrement efficace, je l’adore 😉

  6. Très intéressant, je passe toujours beaucoup de temps à écrire mon intro.
    Je vais essayer de l’écrire en dernier et tester quelques unes de tes méthodes !

    1. C’est déjà une bonne chose que tu prennes le temps de soigner ton intro Amah ! N’hésite pas à revenir me dire ce que tu as testé et ce qui a été efficace pour toi 😉

  7. Un très bon article qui nous rappelle les points essentiels du métier où la forme importe autant que le fond. Je garde ton blog pour apprendre toujours davantage sur les facettes de la rédaction web.

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire Marie ! Tu as raison, le fond et la forme sont tous deux très importants sur le web et rien n’est à négliger.
      C’est avec plaisir que je te retrouverai sur le blog pour d’autres conseils 🙂 à bientôt !

Laisser un commentaire