Se spécialiser quand on est rédacteur web : un indispensable ?

se specialiser quand on est redacteur web

Vous êtes rédacteur web et vous pensez à vous spécialiser ? Ou vous vous demandez encore si c’est une idée pertinente ?

Découvrez pourquoi et comment vous spécialiser et, en exclusivité, mon avis sur la spécialisation en rédaction web 😉 

La base du métier de rédacteur web : la polyvalence

Une des compétences premières qu’un rédacteur web doit avoir, selon moi, est la polyvalence.

En effet, il sera régulièrement amené à écrire sur divers sujets et domaines, parfois très différents les uns des autres.

À titre d’exemple, j’ai déjà eu l’occasion de rédiger des articles sur le marketing digital, la décoration intérieure, les fêtes de fin d’année, le fitness et la musculation, l’hôtellerie… 

Il arrive aussi que le rédacteur web réalise une mission sur un sujet qu’il ne connaît pas ! Et c’est à ce moment que sa curiosité, sa polyvalence et sa capacité à rechercher des sources fiables sont particulièrement nécessaires.

C’est d’ailleurs un des aspects du métier qui me plaît le plus, comme à de nombreux autres collègues : le fait de découvrir de nouvelles choses tous les jours. Aucune mission n’est semblable et, curieuse de tout comme je suis, je ne m’ennuie jamais et j’apprends sans cesse.

Cependant, de nombreux rédacteurs conseillent, en raison de la concurrence de plus en plus forte dans le milieu, de se spécialiser.

Pourquoi se spécialiser quand on est rédacteur web ?

Vous disposez d’une expertise dans un domaine particulier ? 

Vous avez envie de rédiger dans une thématique bien particulière, car elle vous tient à cœur ou vous passionne ? 

Vous spécialiser peut être un vrai plus pour vous. 

Les avantages de se spécialiser 

Se spécialiser quand on est rédacteur web présente plusieurs avantages :

  • possibilité de facturer plus cher vos prestations de rédaction
  • temps de recherche plus court donc plus de contenu écrit en moins de temps
  • identification et fidélisation de vos clients idéaux plus faciles
  • création de contenus rédactionnels sur des sujets qui vous plaisent

Si vous êtes rédacteur web débutant et que vous ne cherchez qu’à écrire des contenus sur votre spécialité, vous prenez un certain risque.

En effet, à vos débuts, votre objectif sera de vous faire connaître, de trouver des clients et d’encaisser vos premiers euros de chiffres d’affaires.

PS : vous avez encore du mal à trouver des clients ? Découvrez ici tous mes conseils !

Pour ne pas vous couper d’une clientèle potentielle nombreuse, n’annoncez pas de suite votre spécialisation. Présentez-vous plutôt comme rédacteur web généraliste avec un ou plusieurs sujets de prédilection.

Une fois votre activité et vos revenus assurés, vous pourrez plus facilement choisir vos clients et les thèmes de vos missions.

Comment choisir sa spécialité ?

Avez-vous une expertise particulière ?

avoir une expertise specifique pour se specialiser

Grâce à un précédent métier ou une formation, par exemple, vous avez pu acquérir des compétences bien spécifiques dans un domaine.

Capitalisez sur cette expertise pour mieux vous différencier et taper dans l’œil de vos clients !

Quelques exemples d’expertises :

  • contenus pour les réseaux sociaux
  • ebook
  • pages de vente
  • newsletters

Avez-vous des passions ou centres d’intérêt ?

Si certaines thématiques vous passionnent, il vous sera sûrement plus facile et plus agréable de rédiger à leur propos.

Faites une liste de vos centres d’intérêt et voyez si cela peut faire l’objet de futurs contrats avec des clients ! 

Quelques exemples de passions pour votre spécialité : 

  • le voyage / le tourisme
  • la cuisine
  • la mode
  • les animaux

Mon avis sur la spécialisation quand on est rédacteur web

Vous connaissez l’adage “à vouloir être bon en tout, on excelle en rien” ?

Et bien, je ne suis pas d’accord avec ce principe en rédaction web (si, et seulement si, le travail de recherche est correctement fait, bien sûr).

En fait, je pense que la décision de se spécialiser dépend de chaque rédacteur web.

Se spécialiser peut être une bonne alternative pour ceux qui n’aiment pas rédiger sur tous les sujets et qui ne se lassent jamais d’écrire sur les mêmes thématiques.

Les curieux et les “audacieux”, qui n’ont pas peur de rédiger sur des sujets qu’ils ne maîtrisent pas forcément, préféreront peut-être rester généralistes.

Je ne pense pas que choisir une spécialité soit un indispensable, ni un passage obligé dans la carrière d’un rédacteur web. C’est une option, un choix à faire.

Pour ma part, curieuse et collectionneuse de connaissances que je suis, je compte rester, pour le moment, généraliste, tout en annonçant 2 thématiques de prédilection : 

  • le marketing digital, un domaine qui me passionne et dans lequel j’ai acquis une certaine expertise grâce à mon (deuxième) parcours universitaire
  • la santé, un sujet et un vocabulaire que je maîtrise grâce à mon précédent métier d’infirmière

Écoutez-vous, questionnez-vous et faites ce qui vous épanouit et vous procure de la satisfaction, tout en mettant en avant vos compétences ! 

Dites-moi, avez-vous déjà pensé à vous spécialiser ou préférez-vous rester généraliste ?

Partager :

10 commentaires

  1. Bonjour, si j’ai bien compris, pas besoin de mentionner sa spécialisation à tout prix au debut. Merci pour les conseils 😉

    1. Merci pour ton commentaire Pierre Christophe 🙂
      C’est un choix à faire mais, au début, c’est prendre le risque de réduire sa clientèle et de se fermer des portes, selon moi !

  2. Intéressant Charlotte.

    Je lisais justement la semaine dernière une interview d’une copywriter US qui disait qu’elle était ravie de ne pas s’être spécialisée, car ça l’aurait frustrée de devoir choisir.

    Et après coup, elle s’est rendu compte que lui aurait fait louper les belles opportunités qu’elle a eues de travailler avec une multitude de marques dans plein de secteurs différents.

    Avec humour, elle disait que sa niche c’était la « no-niche ».

    1. Super intéressant ton retour Anthony ! Je suis un peu de cet avis-là, moi aussi 🙂 ne pas se spécialiser permet d’être vraiment diversifié, ça me plait beaucoup personnellement 🙂

  3. Merci pour cet article très intéressant.

    1. Merci pour ton retour Florian, contente que ça te plaise 🙂

  4. J’ai un avis plus tranché sur la question de la spécialisation en rédaction web. C’est un sujet sur lequel j’ai beaucoup réfléchi aussi 😊 Je pense qu’en voulant s’adresser à tout le monde, on ne parle à personne. Pour moi, se spécialiser c’est se différencier de la concurrence. Après tout, nos compétences sont ce que nous proposons, ce que nous vendons. Elles participent également à notre image et nous aident à éviter la course aux prix bas que l’on peut observer trop souvent. Je voudrais nuancer en ajoutant qu’il est normal de tester différents sujets lorsque l’on débute. Mais autant prendre plaisir à écrire sur des sujets que l’on trouve intéressants. Merci pour cet article très intéressant. C’est vraiment un plaisir de découvrir ce blog 😊

    1. Ton retour est très intéressant, merci pour ce partage Gladys !
      Je suis d’accord avec toi sur le fait que la spécialisation peut être un bon élément différenciateur et permet de vraiment cibler son client idéal. Après, c’est à chacun de faire un choix, pour savoir si oui on non il souhaite écrire sur les mêmes thèmes. C’est un choix personnel, qui varie d’une personne à l’autre et je le respecte totalement ! Pour ma part, je prends pour l’instant plus de plaisir à écrire sur différents sujets plutôt qu’à me spécialiser. A voir comment ça va évoluer avec le temps 🙂
      Je donne mon avis personnel dans cet article et je suis contente que tu le fasses aussi, c’est toujours très intéressant d’échanger !

  5. Je trouve qu’il est difficile d’écrire sur tous les sujets, d’être doué et d’être légitime. Je pense que tout le monde ne peut le faire (pas moi en tout cas !). Par exemple, je ne pourrais pas écrire sur la santé, je n’ai pas comme toi le vocabulaire ou les connaissances. Pour créer du contenu pertinent je pense qu’il est nécessaire, pour être à l’aise, de savoir un minimum de choses sur le sujet que l’on aborde… En tout cas bravo d’y arriver 😉

    1. Je te rejoins sur le fait que, si on ne s’en sent pas capable ou pas légitime, il ne faut pas se forcer ! Il faut se questionner, s’écouter et agir à la fois dans son intérêt personnel (être bien dans son peau et épanoui) et professionnel (atteindre ses objectifs, trouver des clients et générer du chiffre d’affaires). Merci pour ton retour en tout cas 🙂

Laisser un commentaire