L’interview d’Olivier Andrieu, le pape du SEO français

olivier andrieu

Nouvel invité sur le blog aujourd’hui, pour une interview dont je ne suis pas peu fière 🙂 en effet, mon invité n’est autre qu’Olivier Andrieu, aussi connu comme le “pape du référencement français“.

Il est pour moi la référence dans le domaine du SEO. Un de ces livres, “Référencement Google, Mode d’Emploi”, fait d’ailleurs partie de mes ressources favorites pour s’initier au SEO, tout comme son site Abondance et sa chaîne YouTube !

Élu “meilleur référenceur français” par le Journal du Net en 2013, il vous présente son impressionnant parcours et vous conseille sur les bonnes pratiques SEO.

Bonne lecture 😉

Pouvez-vous vous présenter ? 

Je m’appelle Olivier Andrieu et je suis Consultant SEO indépendant dans le domaine de l’Internet, créateur de la société Abondance en 1996 et du site www.abondance.com en 1998.

Je suis basé à Heiligenstein, à proximité de Strasbourg – plus exactement entre Obernai et Barr -, dans le Bas-Rhin (67), en France.

Pour tout savoir de moi : https://www.abondance.com/olivier-andrieu 🙂

Comment avez-vous découvert le milieu du SEO ? Comment vous êtes-vous formé à ces techniques ? 

J’ai créé ma société, Abondance, il y a 25 ans, le 1er avril 1996. En période pré-googlienne, donc, à l’époque des Yahoo!, Lycos et autres Altavista.

En fait, je venais du monde du Minitel et, en 1993, j’ai eu droit à une démo du Web (sur le navigateur Mosaic 1.0 !) à l’Université Louis Pasteur de Strasbourg et il m’a semblé évident que l’avenir passerait par ce réseau.

Je suis tombé avec allégresse dans la marmite d’Internet et le sujet qui m’a réellement passionné était les outils de recherche (à l’époque, les annuaires et les moteurs), puisque tout transitait obligatoirement par ces systèmes.

On passait tout doucement d’un monde dans lequel la possession de l’information donnait le pouvoir, à un monde où c’était le stockage, la diffusion, l’analyse des données qui devenait l’élément-clé. Fi du pré-carré, c’est la transmission des informations qui devenait essentielle. Et ce pouvoir-là, c’étaient les outils de recherche qui le détenaient.

C’est l’origine de mon activité et de mon métier, qui s’appelait à l’époque “référencement naturel” et aujourd’hui SEO pour Search Engine Optimization.

Je me suis formé 100% en autodidacte, puisqu’il n’y avait pas de formation existante dans ce domaine à l’époque. Les mains dans le cambouis, c’est la meilleure école, encore plus dans le SEO.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans le domaine du référencement naturel ? 

Certainement le fait que j’apprends tous les jours de nouvelles et que ce n’est pas une science exacte. L’apprentissage est donc sans fin, ce qui en fait le côté passionnant !

l'interview d'olivier andrieu, pape du seo français et createur de la societe abondance

À quelles difficultés avez-vous fait face pendant votre parcours ?

Je n’ai pas ressenti de réelles difficultés au fil de ma “carrière”. J’adore mon métier et je l’apprends chaque jour avec humilité.

“La seule chose que je sais, c’est que je ne sais rien”, disait Socrate. Cela devrait être la devise des SEO.

La principale difficulté, finalement, c’est d’avoir du mal à décrocher, car si je pars en vacances une semaine sans être connecté, c’est le délire au retour avec le nombre de mails et d’actualités à traiter 🙂

Et comme je mets à jour le site Abondance quotidiennement avec ma veille du jour, c’est un peu difficile… 😉

Quelles sont, pour vous, les qualités indispensables pour réussir son référencement naturel ?

Être certain que le mot-clé principal est “Qualité” : qualité des aspects techniques du site, du rédactionnel proposé et des liens obtenus.

Je compare souvent le SEO à la confection d’un gâteau : il faut avant tout un bon moule (la création technique du site, qui doit être conçu pour être réactif aux critères de pertinence de Google), de bons ingrédients (le texte, de qualité et dans un volume suffisant) et un four (les liens, qui vont donner la popularité – le PageRank – à la page et au site).

Si ce triptyque est réuni, on n’est pas loin d’être visible de façon pérenne sur les moteurs. Et on a un très bon gâteau ! 🙂

Quels sont vos conseils pour se former au SEO ? Par où commencer quand on débute ? 

Une bonne formation, comme Formaseo :), de bons livres (les miens de préférence 🙂 ) et surtout, et avant tout, une mise en pratique.

C’est un peu comme quand on apprend une langue étrangère : vous apprenez la théorie, le vocabulaire et la grammaire, et ensuite, vous devez partir en immersion dans le pays correspondant pour mettre en pratique tout ce que vous avez appris.

C’est la même chose en SEO : une fois que vous vous êtes formé sur la théorie, il faut travailler sur son propre site pour bien comprendre comment tout cela fonctionne. Pus vous aurez de pratique, et meilleur vous serez.

Quels conseils donneriez-vous à un rédacteur web débutant pour optimiser son contenu ?

“Être le meilleur sur le Web pour répondre à l’intention de recherche de l’internaute”.

Si vous avez compris et “digéré” chaque mot de cette phrase capitale pour moi (c’est ma définition du SEO), vous aurez fait un grand pas en avant pour optimiser au mieux les contenus rédactionnels.

Comment envisagez-vous le SEO en 2021 ?

Avec quelques évolutions, comme tous les ans, mais sans grande révolution, comme depuis l’arrivée de Google.

L’algorithme de ce moteur de recherche a cette particularité qu’il évolue sans cesse, sans jamais connaître de véritable révolution. Pour exemple : en 2019, le moteur a mis en place 3 620 changements de sa formule de classement, soit au bas mot 10 modifications chaque jour !

Pourtant, les fondamentaux du SEO sont les mêmes aujourd’hui qu’il y a 10 ans, à peu de choses près. Cette situation paradoxale est due à trois points essentiels :

  • La lutte contre le spam tout d’abord. Google est la proie d’une multitude de webmasters qui tentent de manipuler ses algorithmes. Chaque jour, Google découvre 25 milliards de pages de spam !  Il doit donc se battre contre ces pratiques qui tentent de contourner ses règles et il modifie ses algorithmes chaque jour dans cette voie.
  • Autre point important : l’importance et la croissance énorme du Web qui pousse le moteur à mieux choisir ce qu’il indexe en fonction de la qualité de ce qui est proposé. Google ne peut pas tout indexer, c’est impossible. Il doit donc trier et ne garder que le contenu de meilleure qualité.
  • Enfin, troisième point : les techniques de création de site web ont évolué et sont plus complexes qu’avant et les algorithmes doivent s’adapter à cette nouvelle donne. Tout cela crée donc un univers du “search” qui bouge beaucoup, mais qui reste posé sur des fondations solides depuis bien longtemps.

Pour finir, un conseil ultime en SEO ? 

Mettre au-dessus de son bureau une banderole avec les 3 mots-clés du SEO : “Qualité, Qualité et Qualité” 🙂

Et ne faites pas de SEO si vous n’avez pas un petit grain de folie 😉

Un grand merci Olivier pour avoir partagé votre parcours si impressionnant et inspirant avec nous !

Merci pour vos conseils, votre temps et votre gentillesse ! À bientôt sur Abondance 😉

Retrouvez sur le blog d’autres interviews d’experts SEO comme celle de Guillaume Guersan ou Matthieu Verne de ReferenSEO !

Partager :

12 commentaires

  1. Technique + Textes + Liens > le tout enrobé de qualité et voilà c’est fait 😀 J’aime bien, l’analogie avec la préparation d’un gâteau ! Merci pour cet article motivant et plein d’astuces !

    1. Exactement Caroline 🙂 une belle recette pour un référencement au top ! Et merci pour ton commentaire 😉

  2. Magali Cochez a dit :

    Waouh! Le pape du référencement naturel français.
    Je retiens:
    qualité
    qualité
    qualité
    Merci Charlotte pour cet interview

    1. Et je pense que tu as retenu l’essentiel ! Merci pour ton retour Magali 🙂

  3. ygocoaching a dit :

    Ok qualité …. mais selon les lecteurs ? selon qui ? 🤣 LE SEO pour l’instant est pour moi encore bien nébuleux. Merci pour ton article 🙏🙏

    1. Haha c’est un vaste domaine et ce n’est pas une science exacte non plus donc pas toujours facile de s’y retrouver ^^
      Pour répondre à ta question : qualité selon les lecteurs ET selon Google. Il faut trouver le juste équilibre entre un contenu optimisé pour les moteurs de recherche et qui plaise aussi aux lecteurs qui, eux, sont humains 😉

  4. J’adore ces 3 mots préférés :).
    De plus, je pense que ces “3 mots” sont ceux qui feront la différence entre un RW humain et l’IA.

    1. Exactement Christelle ! Et c’est comme ça qu’on intéresse les lecteurs 🙂 merci pour ton retour !

  5. Super interview et pas avec n’importe qui ! Merci pour ce partage Charlotte.

    1. Merci pour ton retour Gaëlle, je suis contente de voir que ça t’inspire 🙂

  6. Olivier Andrieu !!! L’inconvénient c’est que maintenant tu n’as plus personne au-dessus… 🙂 Superbe !

    1. Haha tu as raison, Olivier Andrieu est clairement le top du top en termes de SEO 😁

Laisser un commentaire