Fixer vos tarifs de rédacteur web : erreurs à éviter et astuces pour vous aider !

remuneration redacteur web freelance

Vous aussi, vous vous demandez comment fixer vos tarifs de rédacteur web ?

La question de la facturation est une des premières et des plus largement posées par les rédacteurs débutants (et moins débutants). Mais comment définir ses tarifs alors qu’il n’y pas de grille tarifaire précise établie ?

Parlons en détail de la rémunération du rédacteur web !

Pourquoi est-ce si difficile de définir ses tarifs quand on est rédacteur web ?

Le métier de rédacteur web étant assez nouveau et encore mal connu, il ne bénéficie pas encore d’une structuration nette et précise des salaires. Le rédacteur est seul décideur de ses tarifs. Ce qui n’est pas évident…

Certains ont tenté de réaliser des études pour y voir plus comme l’agence Red Act, par exemple. Tous les ans, depuis 2011, elle publie son étude des tarifs des rédacteurs web et print, présentée comme un “baromètre des tarifs en rédaction web”.

Voici les tarifs qui y sont présentés à titre indicatif :

les tarifs du redacteur web en 2019
Source : francecopywriter.fr. Étude publiée en 2019, sur les tarifs de 2018.

Mais attention, pour définir ses tarifs de rédacteur web, il est important de prendre en compte certains critères :

  • difficulté du sujet à traiter
  • fréquence de production
  • volume de production
  • niveau du rédacteur web (débutant, junior…)

La diversité de ces critères entraîne souvent un prix au projet, au cas par cas.

Les différentes manières de fixer ses prix

Prix au mot

C’est une pratique assez répandue en rédaction web. Ainsi, plus le texte est long, plus le prix est élevé.

Selon le niveau d’expérience et de formation du rédacteur web, le tarif au mot évolue, selon ces tendances :

  • Rédacteur web débutant : 0,05€/mot. Texte de 500 mots : 25€. Texte de 1000 mots : 50€.
  • Rédacteur web junior : 0,10€/mot. Texte de 500 mots : 50€. Texte de 1000 mots : 100€.
  • Rédacteur web expérimenté : 0,15€/mot et plus. Texte de 500 mots : 75€ et plus. Texte de 1000 mots : 150€ et plus.

Source : referenseo.com

Prix au feuillet

Le système de facturation au feuillet s’applique plus souvent à la rédaction print, mais peut parfois être retrouvée en rédaction web.

Un feuillet contient généralement 1500 signes, soit environ 250 mots. Le prix moyen du feuillet oscille entre 45 et 60€, 45€ étant le tarif minimum fixé par le syndicat national des journalistes.

Prix à l’heure

Le rédacteur web a pour mission de rédiger un contenu optimisé pour le web. Cependant, pour correctement effectuer cette mission, il doit aussi accomplir de nombreuses autres actions :

  • lecture du brief
  • recherches sur le sujet
  • optimisation SEO
  • relecture et correction

Une tarification horaire permet de prendre en compte en globalité le travail du rédacteur web freelance.

Demandez-vous, en amont, combien vous voulez gagner. À titre indicatif, les tendances observées en termes de tarifs horaires :

  • Rédacteur web débutant : 20 à 35€/heure
  • Rédacteur web junior : 40 à 60€/heure
  • Rédacteur web expérimenté : 70€/heure et plus

Facturation de prestations externes

Vous pouvez également faire le choix de facturer des prestations externes, qui peuvent augmenter votre revenu final.

Par exemple :

  • ajout de liens (internes et/ou externes)
  • publication du contenu sur WordPress
  • intégration d’images

L’erreur du rédacteur web débutant

Un grand classique : pour trouver des clients et exercer en tant que rédacteur web, le débutant a tendance a drastiquement baisser ses prix et brader son travail

Ce n’est pas la solution ! Il faut vendre votre travail et vos compétences à leur juste valeur. Oui, la concurrence est forte. Oui, vos devis ne seront pas toujours acceptés. Mais un client qui recherche un travail de qualité sera prêt à vous payer le prix demandé.

Pour devenir rédacteur web freelance et pouvoir le rester sur le long terme, il faut pouvoir vivre de son activité. Des tarifs au ras des pâquerettes ne vous permettront pas de vivre convenablement.

De plus, pensez à vos charges professionnelles : charges sociales, impôts, congés, coût de votre ordinateur et abonnement internet… Calculez votre seuil de rentabilité et définissez-vous un tarif minimum au-dessous duquel vous refusez de travailler. Vous pourrez définir vos revenus minimums journaliers sur le simulateur de revenus freelancing Shine.

simulateur de revenus pour freelances
Le simulateur de revenus Shine

L’idéal pour correctement fixer ses tarifs de rédacteur sans problème de légitimité ? Connaître votre niveau en rédaction.

Les plateformes de rédaction peuvent être un excellent moyen de vous tester, en particulier celles qui proposent un test d’entrée : vous produisez un texte d’essai, qui est ensuite évalué par la plateforme, qui vous attribue ensuite une note. Plus votre texte est de qualité, plus votre note est haute, plus votre rémunération sera conséquente. Textbroker ou Scribeur, par exemple, procèdent de cette manière.

(PS : vous recherchez plus d’infos sur les plateformes de rédaction et leur rémunération ? Je vous détaille tout dans cet article dédié !)

Les critères pour établir son devis

Vous avez toujours du mal à correctement fixer vos tarifs ? Consultez la liste des critères à prendre en compte pour réaliser un devis au plus juste.

L’expérience

Comme nous l’avons plus haut, un rédacteur web expérimenté peut plus facilement pratiquer des prix au-dessus de ceux d’un débutant. Son ancienneté dans le métier joue. Il pourra, pour convaincre ses clients, leur montrer de précédentes réalisations.

De plus, s’il dispose de recommandations de clients satisfaits, cela ne peut qu’inspirer confiance à de futurs clients.

Les compétences

Vous pouvez développer, tout au long de votre parcours, des compétences spécifiques qui viennent enrichir votre profil :

  • formation poussée au SEO
  • copywriting
  • storytelling
  • stratégie de contenu

Ces compétences distinctives se paient ! Vous devez les valoriser auprès de votre client.

La complexité du sujet abordé

Il est fort probable qu’un article de blog lifestyle de 500 mots ne vous demande pas le même effort de recherche qu’un article sur la juridiction des affaires médicales destiné à des avocats avertis, même s’il contient le même nombre de mots.

La complexité du sujet sur lequel vous devrez écrire doit donc être prise en compte.

Le type de contenu

La rédaction d’un article de blog, d’un post sur Instagram ou d’un livre blanc ne représente pas la même charge de travail. Adaptez vos tarifs selon le type de contenu demandé par votre client.

Le volume de production

comment fixer ses tarifs de redacteur web

50 fiches produits pour un site e-commerce ? 4 articles de blog par mois ? 2 posts sur les réseaux sociaux par semaine ?

Si un client vous passe commande pour une grosse quantité de contenus, alors le prix à l’unité de chaque contenu va baisser. Vous pouvez proposer un tarif avantageux, sous forme de “pack”.

En effet, si le volume de production pour un même client est important, vous serez plus efficace pour produire votre contenu car vous connaîtrez bien le sujet après quelques rédactions.

Le délai de livraison

Si un client vous demande une commande en urgence, avec un délai de livraison très court, vous pouvez pratiquer un tarif supérieur à vos habitudes.

Fixer ses tarifs est difficile en rédaction web, surtout quand on débute. Gardez néanmoins à l’esprit que vous devez pouvoir vivre de votre activité sans devoir travailler 24h/24 et 7j/7 (ce qui n’est humainement pas réalisable et risque de rapidement vous dégoûter du métier) et que vous êtes seul maître à bord : pratiquez les prix qui vous semblent les plus justes au regard de votre parcours, de ce que vous pensez valoir 😉

J’espère que cet article vous aidera à y voir plus clair pour fixer vos prix à l’avenir ! Dites-moi en commentaire comment vous procédez pour la tarification de vos prestations👇🏻

Partager :

13 commentaires

  1. Pierre Christophe a dit :

    Bonjour,
    Franchement excellent, je garde le lien de ton article dans un coin pour pouvoir le revoir plus tard. C’est pas évident de fixer son tarif au départ 😉
    Cordialement,
    Pierre-Christophe

    1. Merci pour ton retour Pierre-Christophe, je suis très contente de savoir que l’article et va t’aider à l’avenir 🙂 ça fait partie des difficultés du freelancing, auxquelles il vaut mieux être préparé pour ne pas se décourager ! A bientôt 😉

  2. Très bel article. Très riche d’informations !! Je me demandais si un rédacteur Web pouvait être payé au trafic naturel que son article rapporte au blog ? Je ne pense pas car cela se mesure sur le long terme… ??? Merci en tous cas Charlotte

    1. Merci pour ton commentaire Nico 🙂 je n’ai jamais entendu parlé de ce type de rémunération chez mes collègues. Cependant, un rédacteur qui a rédigé de bons contenus, qui se positionnent dans les premières positions sur les moteurs de recherche par exemple, peut (après accord de ses clients) mettre en avant ces articles dans un portfolio et ainsi montrer ses compétences ! Avec plaisir et à bientôt 🙂

  3. Maëva a dit :

    Très bon article, il est super complet et va aider de nombreux rédacteur. Quand on se lance, on a toujours du mal à fixer ses tarifs

    1. Merci Maëva pour ton retour qui me fait plaisir 🙂 les débuts de freelance ne sont pas toujours évidents mais il faut s’accrocher et trouver les bons conseils !

  4. Article très clair et très complet, merci ! Je crois que pour tous les métiers freelance, il est difficile de fixer ses tarifs et ne pas être tenté de (ou poussé à) trop les baisser, surtout dans un domaine concurrentiel. Merci en tout cas pour toutes ces infos !

    1. C’est le risque, tu as raison. Mais, en commençant comme ça, on risque de s’épuiser rapidement, ce qui est dommage… En tout cas, je suis ravie que l’article te plaise et t’apporte de nouvelles informations, en espérant qu’il te soit utile pour vendre ton travail à sa juste valeur 😉

  5. Val a dit :

    Très bel article Charlotte. Complet, utile, comme d’habitude 😊
    Merci à toi
    Val

    1. Merci beaucoup pour ton retour Val et merci de me lire régulièrement ! Je suis contente que mes articles te soient utiles 🙂 A bientôt !

  6. […] sincère et objectif, avec vous-même et vos clients, pour fixer vos tarifs correctement et au plus juste, en fonction de ce que vous valez […]

  7. Ghislain a dit :

    Wow!
    Un article très intéressant et instructif. C’est vraiment un casse tête de fixer ses tarifs lorsqu’on est débutant.
    Merci beaucoup

    1. Merci pour ton retour Ghislain, je suis contente que l’article puisse être utile 🙂

Laisser un commentaire