Les 8 règles d’or de la rédaction web à connaître absolument

les 8 regles d'or de la redaction web a connaitre absolument pour rediger des contenus performants

Spoiler alert : la rédaction web ne s’improvise pas !

Même si vous ne souhaitez pas forcément en faire votre métier, il y a quelques règles et bonnes pratiques indispensables à connaître pour rédiger des contenus web efficaces, qui intéressent vos lecteurs.

Vous voulez apprendre à écrire pour le web

Je vous ai rassemblé dans cet article 8 règles d’or de la rédaction web, pour vous faire découvrir les techniques de base à maîtriser.

Rédaction web : en quoi est-elle différente ?

Rédiger pour le web est une pratique très différente de la rédaction sur papier, et ce, pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, parce que la vitesse de lecture sur un écran est 25% plus lente que sur papier, selon Jakob Nielsen. Un pourcentage qui passe à 6% sur une tablette. Il faut donc tenir compte de cette difficulté lorsqu’on rédige pour internet.

Ensuite, la rédaction web n’est pas seulement à destination d’êtres humains. En effet, même si les humains sont votre principale cible, vous devez également connaître et respecter les bonnes pratiques pour plaire aux moteurs de recherche comme Google. 

Enfin, les internautes ont une manière très particulière de consulter les pages web. C’est ce qu’on appelle le F-pattern ou eye-tracking : les internautes lisent la page en suivant un motif en F, et non en lisant mot à mot.

les internautes consultent les pages web en suivant le parcours du f pattern et non en lisant le contenu mot a mot, un comportement a connaitre pour apprendre la redaction web

Voici leur parcours détaillé :

  • ils regardent d’abord le haut de la page
  • ils analysent ensuite les premiers mots de chaque paragraphe
  • ils effectuent un second mouvement horizontal
  • ils reprennent un cheminement vertical, sur la partie gauche du texte

La rédaction web et la rédaction papier n’ont donc rien à voir.

C’est pourquoi, pour rédiger sur le web de manière pertinente et adaptée, il est indispensable de connaître quelques règles de base, les règles d’or de la rédaction web.

Je vous les présente tout de suite ! 

8 règles d’or en rédaction web : les indispensables à connaître pour rédiger

Avoir une ligne éditoriale en béton

Avant même de parler de techniques et bonnes pratiques en rédaction web, petit rappel sur l’importance de la ligne éditoriale.

Parce que c’est aussi ça, rédiger pour le web : écrire des contenus pertinents et cohérents, grâce à la mise en place d’une vraie stratégie de contenu.

Pour cela, pensez à définir en amont :

  • le ciblage (à qui vous vous adressez)
  • vos objectifs (pourquoi vous rédigez sur le web)
  • le ton de vos contenus (comment vous parlez à votre audience)
  • votre calendrier éditorial, pour ne jamais être à court d’idées

>> TÉLÉCHARGEZ ICI VOTRE TEMPLATE DE CALENDRIER ÉDITORIAL GRATUIT <<

Pour plus d’informations sur la construction d’une ligne éditoriale en béton, je vous invite à lire mon article complet sur le sujet 😉 

Accrocher le lecteur

Comme vu précédemment, les internautes ne lisent pas vos contenus web mot à mot : ils les balayent, à la recherche de l’information qui va les intéresser, attirer leur attention.

Vos titres et sous-titres ont alors une importance capitale pour accrocher le lecteur.

Si vos titres sont percutants, mais aussi correctement placés dans votre texte, car ils respectent la structure en F du eye-tracking, vous pouvez attirer le regard de vos lecteurs.

Pensez également à structurer votre texte de façon claire avec les balises HTML. C’est grâce au balisage que les moteurs de recherche vont balayer votre contenu et correctement l’indexer.

Faire court

Aujourd’hui, les lecteurs sont pressés : ils scrollent toujours plus et toujours plus vite, notamment lorsqu’ils consultent des pages web depuis leur mobile.

Il y a donc quelques bonnes pratiques à connaître pour s’adapter à leur comportement et faciliter leur lecture :

  • faites court, allez à l’essentiel. Évitez les phrases à rallonge et restez concis.
  • employez un vocabulaire simple, accessible à tous. Pas de jargon technique qui pourrait perdre vos lecteurs !

Aérer la mise en page de son texte

Avec une lecture plus laborieuse et plus lente sur les écrans, le lecteur a besoin de consommer des contenus courts et aérés.

Je vous conseille donc de :

  • sauter des lignes régulièrement, pour des paragraphes de 5 lignes maximum
  • vous servir des listes à puces à foison, au lieu d’énumérer dans une trop longue phrase
  • soigner la structure avec des titres et des sous-titres
  • utiliser le gras et l’italique pour mettre en évidence les termes importants dans votre contenu

Illustrer avec des images

Ajouter des images à votre texte va permettre d’attirer l’attention de l’internaute, de susciter des émotions chez lui pendant sa lecture tout en illustrant votre propos.

Vous pouvez utiliser différents formats, disponibles gratuitement sur des banques d’images libres de droit :

  • photos
  • illustrations
  • schémas
  • infographies
  • etc.

Attention, cependant, à correctement optimiser vos images pour le web !

Choisir les bons éléments de couleur et de police

Vous avez déjà essayé de lire un texte de couleur rose sur un fond rouge ?

C’est plutôt désagréable…

Idem pour les sites web qui utilisent des polices particulières, difficilement déchiffrables sur un écran.

Pour rendre la lecture de votre internaute la plus aisée possible et l’inciter à rester sur votre site internet le plus longtemps, vous devez penser à ces choses-là !

Utilisez plutôt des polices classiques, de préférence sans serif.

La taille doit également être adaptée à la lecture sur écran : ni trop petite, ni trop grande, pour le confort des yeux de vos visiteurs et une navigation fluide.

Enfin, pour les couleurs, sachez qu’il est toujours plus facile de lire du noir (ou gris) sur un fond blanc.

Soigner son orthographe

Avec les correcteurs automatiques et le langage SMS, on ne fait parfois plus très attention à son orthographe.

Une petite coquille de temps en temps, ça arrive à tout le monde (moi la première 😬, malgré mes nombreuses relectures) mais un texte bourré de fautes d’orthographe est totalement rédhibitoire ! 

Le risque : que votre crédibilité chute fortement et que le lecteur quitte votre page web, fatigué de buter sur toutes ces fautes.

Relisez-vous, faites-vous relire si besoin et découvrez mes 6 conseils pour éviter les fautes d’orthographe !

Penser SEO

Votre contenu sera consommé par des êtres humains : il doit donc être agréable à lire et leur apporter les informations qu’ils recherchent.

Mais pas seulement par des êtres humains !

Pour être visible, votre texte doit également répondre aux attentes des moteurs de recherche.

En effet, le premier réflexe de toute personne, lorsqu’elle a une question, est d’aller chercher la réponse sur les pages de résultats Google. Et la grande majorité de ces internautes (75% précisément) ne cherchent pas plus loin que la première page des résultats de recherche.

Pour mettre toutes les chances de votre côté et ainsi apparaître en première page, vous devez porter une attention particulière à votre référencement naturel

Et n’oubliez pas de télécharger mon ebook gratuit pour découvrir les 5 étapes pour rédiger des contenus optimisés SEO et devenir le meilleur ami de Google !

La rédaction web est bel et bien un art à part, qui mérite qu’on s’intéresse à ces quelques règles avant de s’y essayer ! 

Et si vous avez besoin d’aide pour rédiger des contenus qui vous permettent d’atteindre vos objectifs (trafic, conversion, chiffre d’affaires…), contactez-moi pour me parler de votre projet 😉

8 regles d'or pour apprendre. rediger pour le web
les 8 regles d'or de la redaction web a connaitre pour des contenus performants
les 8 regles d'or de la redaction web a connaitre de toute urgence
Partager :

2 commentaires

  1. excellent merci pour ces conseils

  2. 8 étapes clairement définis pour une rédaction web efficace 😉 C’est très intéressant de montrer le comportement de lecture des internautes. Ecrire pour le web est effectivement différent qu’écrire pour un journal ou un livre aussi parce que l’attente du lecteur est différent.
    Encore un super article très agréable à lire 😉

Laisser un commentaire