Rédaction d’articles de blog : ma routine blogging

avoir une routine blogging permet de publier des contenus regulirement sur son blog

Si vous débutez dans le blogging ou que vous vous apprêtez à vous lancer, sachez que c’est un exercice qui va vous demander une certaine organisation.

En effet, les moteurs de recherche sont plutôt friands des sites web qui publient régulièrement du contenu.

Publier 3 articles pendant 3 jours, puis ne rien écrire pendant 3 semaines risque de ne pas être efficace pour obtenir de la visibilité sur le web. À l’inverse, rédiger 1 article par semaine ou tous les 15 jours est une stratégie plus payante ! 

Instaurer une routine blogging peut être la solution pour tenir dans le temps et rester régulier. Découvrez ma routine pour comprendre comment j’ai pu cumuler emploi salarié, cours en école de communication, projets de groupe et blogging pendant plus d’un an 😉

Mon organisation globale

Commençons par mon organisation globale en termes de création de contenus, qui est entièrement regroupée dans mon espace Notion, accessible depuis mon ordinateur et mon téléphone.

Dès que j’ai une idée pour un prochain article de blog, je la note immédiatement dans une petite liste d’idées en vrac. Peu importe ce que je suis en train de faire (prendre une douche, lire, naviguer sur internet ou sur les réseaux sociaux…), je me dépêche de l’écrire avant de l’oublier ! 

Ainsi, j’ai toujours une liste assez fournie d’idées de contenus.

Et ça me facilite beaucoup la tâche lorsque, mensuellement, je prépare mon planning éditorial pour le mois à venir. Je n’ai plus qu’à piocher dans ma liste d’idées et à les répartir sur les différentes semaines, en faisant attention de varier les sujets et les thèmes que j’aborde sur le blog.

Mais même avec la préparation de ce calendrier éditorial un mois à l’avance, je reste toujours flexible sur la planification de mes contenus : je peux tout à fait décider de reporter un article programmé si un sujet, susceptible d’intéresser mes lecteurs, fait l’actualité.

Mes outils pour la rédaction d’articles de blog

Aujourd’hui, j’écris tous mes articles de blog sur mon ordinateur, ce que je trouve beaucoup plus confortable.

Outre mon Macbook Pro qui ne me quitte jamais, voici quelques outils qui me servent dans ma routine blogging.

Notion

Notion est devenu la base de l’organisation de mon business. Tout y est stocké :

  • mes idées de contenus
  • mon calendrier éditorial
  • les ressources trouvées lors de mes recherches pré-rédactionnelles  

Aujourd’hui, je rédige même mes articles de blog directement dans Notion, pour une centralisation des données vraiment optimale et un gain de temps fou !

Scribens

Ce correcteur d’orthographe, gratuit en dessous de 1 000 mots, me permet de faire une dernière vérification avant l’intégration de mon article sur WordPress et ainsi d’éviter d’éventuelles petites coquilles.

Quetext

Ce petit logiciel bien pratique analyse le contenu dupliqué de n’importe quel écrit. 

Il arrive parfois, même sans s’en rendre compte, que certains passages de nos articles soient similaires à ceux d’un autre site web, voire de notre propre site web ! 

J’ai donc pris l’habitude de toujours vérifier que le contenu que je viens de rédiger ne contient aucun “duplicate content”, ce qui pourrait pénaliser mon référencement naturel.

Pomodoro

Je n’utilise pas la méthode Pomodoro pour toutes mes tâches professionnelles. 

Cependant, j’aime la mettre en place lors de la rédaction de mes articles de blog pour 2 raisons : 

  • elle m’aide à rester focus sur mon article
  • elle me permet de mesurer le temps que je passe à écrire, et donc d’allouer à cette tâche des plages de temps d’une durée nécessaire dans mon planning

Ma routine blogging hebdomadaire 

Ma routine blogging s’est affinée et a évolué au fur et à mesure.

Certains de mes rituels d’écriture ont disparu, quand d’autres se sont installés petit à petit, pour une routine toujours plus efficace et productive

Étape 1 : recherches et structure de l’article

Selon le sujet de l’article, s’il est technique ou non, la phase de recherche de sources fiables peut être assez conséquente.

Pour moi, les recherches et la structure de l’article vont de pair, car c’est en lisant des informations sur mon sujet que le plan de mon article va progressivement prendre forme dans ma tête. Je n’ai ensuite plus qu’à le retranscrire dans Notion.

Lorsque j’étais encore salariée, j’effectuais des recherches préliminaires le soir, chez moi, et sauvegardais les sources qui m’intéressaient dans Pocket, une petite application qui permet ensuite d’accéder à ces contenus mis de côté plus tard, et même hors connexion. Bien utile puisque je rédigeais souvent mes articles dans le métro, lors de mes temps de transport quotidiens.

Une fois mon plan établi, je peux commencer à rédiger.

Étape 2 : écriture

La structure de mon article étant très claire dans ma tête et sur ma page, je sais exactement ce que je veux écrire et dans quelle sous-partie.

Les recherches que j’ai effectuées en amont me sont toujours utiles, et je les garde à portée de clic lors de mon travail d’écriture.

Pendant les débuts de mon emploi salarié, je rédigeais principalement lors de mes déplacements en transports en commun, sur mon téléphone. Selon la longueur de l’article, ce travail pouvait s’étaler sur toute la semaine, ce qui était parfois difficile : d’un jour à l’autre, à force d’entrecouper ma rédaction, je perdais le fil de mon article…

J’ai alors changé de technique : je rédigeais mes articles le week-end, pour une publication le lundi matin. Ça me laissait moins de temps, mais j’écrivais mon article d’une seule traite ! 

Aujourd’hui, cette méthode reste inchangée : j’écris toujours mon article d’une seule traite.

Néanmoins, comme je suis plus libre, je vais probablement changer mon jour de rédaction et essayer de prendre de l’avance dans ma production d’articles de blog, ce que je n’arrivais pas à faire en étant salariée.

Étape 3 : relecture et correction

l'etape de recherche et de structure de l'article est la plus consequente dans ma routine blogging

Une fois l’article rédigé, je m’accorde une petite pause pour le laisser reposer : si j’ai le temps, j’y reviens le lendemain; sinon, un peu plus tard dans la journée.

Ça me permet de déconnecter un peu de ce que je viens d’écrire, pour m’y replonger avec un regard neuf, un regard qui va repérer les fautes d’orthographe

Pour éviter de laisser traîner de petites coquilles, j’ai établi une petite routine de correction :

  • une première relecture, une fois la rédaction terminée
  • un passage dans le correcteur d’orthographe Scribens
  • une dernière relecture, au moment de l’intégration sur mon blog

Étape 4 : recherche d’images et intégration

Mon article est maintenant prêt à être intégré sur WordPress, le CMS que j’utilise pour mon site web.

Il ne reste plus qu’à insérer quelques images, pour accrocher le regard du lecteur, notamment avec la photo qui figure en en-tête de mon article.

Pour trouver des visuels libres de droit, je consulte plusieurs banques d’images gratuites sur lesquelles j’ai l’habitude de me rendre.

Ma préférée ? Pexels. Mais il en existe bien d’autres ! 

Je vous ai d’ailleurs listé les 10 meilleures banques d’images dans cet article 😉

Étape 5 : publication et promotion

Dernière étape de ma routine blogging et pas des moindres : la publication et la promotion de mon nouvel article de blog.

Je publie tous les lundis matins, aux alentours de 7h. L’article est automatiquement partagé sur ma page Facebook, mon profil LinkedIn et Twitter.

Au fil de la semaine, je m’occupe ensuite de :

  • le promouvoir via Instagram et les différents groupes Facebook dont je fais partie
  • le partager sur Pinterest
  • le mettre en avant dans ma newsletter 
  • répondre aux commentaires et mails des lecteurs

Comment créer votre propre routine blogging

Avant même de créer votre routine blogging, commencez par lister toutes les tâches que vous devez effectuer pour publier un nouvel article sur votre blog. C’est ce qu’on appelle un process. 

Une fois ce process établi, vous êtes sûrs et certains de n’oublier aucune tâche, car vous n’avez plus qu’à suivre cette fiche de route !

Quand toutes ces tâches sont listées, il est temps de les répartir dans votre agenda, en accord avec votre situation : si vous êtes salariés, à temps plein ou non, freelances, parents, du matin ou du soir… 

Vous devez ensuite estimer le temps que vous passez à effectuer chaque tâche. Démarrez avec une estimation puis chronométrez-vous pour avoir une vision plus précise et adapter votre agenda si besoin.

Enfin, il est temps de mettre en place vos rituels : ils vont permettre à votre cerveau de se conditionner avant chaque tâche, pour vous faire gagner en efficacité et en énergie !

Par exemple : 

  • effectuer vos recherches à votre bureau, toutes les semaines à la même heure, avec une boisson chaude
  • réaliser un exercice de respiration, pour vous concentrer, chaque fois que vous commencez à rédiger votre article
  • lancer la même musique lorsque vous passez à l’étape d’intégration sur votre CMS

Préparer votre esprit à chaque tâche que vous effectuez vous garantit de rester focus le temps qu’il vous faut, tout en étant dans une bonne énergie. 

La routine blogging a de nombreux avantages :

  • vous faire gagner en efficacité
  • vous assurer de n’oublier aucune étape de votre production d’articles de blog
  • vous faire économiser de l’énergie, en effectuant toujours les mêmes tâches, et dans le même ordre

Malgré tout, elle peut rester flexible, selon votre situation, vos envies et votre énergie du moment. Pensez à l’adapter quand vous en ressentez le besoin 😉 

Racontez-moi, quelle est votre routine blogging ?

Partager :

7 commentaires

  1. Merci pour cet article, l’outil que tu utilise pour le contenu dupliqué m’intéresse

    1. Top, Quetext est très facile à utiliser tu verras et vraiment pratique 😉

  2. Merci Charlotte pour cet article ! Il tombe très bien. Je n’ai pas encore de routine mais j’ai commencé à lister mes tâches. Il me reste à leur attribuer une durée et à les répartir dans la semaine. Et surtout à mettre en place les rituels pour chaque activité.

  3. Un article au poil pour moi puisque je suis salarié et blogueur. La difficulté est rude car je suis régulièrement en manque de sommeil (une semaine sur deux je me lève à 4H, voire 3H) et c’est ce qui fait tout me charme !

    C’est même dingue comment j’ai dû m’organiser pour devenir une machine de productivité. Je dis « machine » mais étant dans le développement personnel, je ne néglige pas mon bien-être quotidien.

    Je me rends compte que j’ai créé des habitudes très très très similaire à ce que tu décris. Il y a des petites différentes, notamment la méthode Pomodoro que j’utilise pour la création du squelette, et la finition, pour toutes les étapes en faite, surtout pour l’écriture. Il m’arrive régulièrement d’écrire un article pendant 6 jours consécutif à cause du manque de temps mais je trouve que ça laisse parfois le temps de reposer, bien que je préfère tout comme toi, écrire mes articles d’une traite (c’est juste une contrainte du travail salarial).

    Dans tous les cas, comme tu le dis dans ta conclusion, c’est à chacun de trouver sa routine mais je pense qu’un process c’est pratiquement indispensable, même avec la meilleure volonté du monde. J’adore écrire, mais par manque d’organisation, si je me laisse aller, je coule. L’énergie, ça ce gère sous différents angles.

    Merci pour cet article qui concerne, je pense, beaucoup plus de personnes qu’on ne le crois.

    1. Merci pour ce partage très intéressant David !
      Tu as raison, c’est encore plus important de se créer des habitudes lorsqu’on cumule plusieurs activités, sinon on risque vite de couler sous la charge de travail !
      Je trouve les routines vraiment importantes, car elles peuvent aider à se mettre dans de bonnes conditions pour réussir à accomplir ce qu’on souhaite 🙂

  4. Rudy a dit :

    J’ai tendance à travailler sur mon article de la semaine de manière découpée tout au long de la semaine pour le publier la semaine suivante. Le travailler en une fois me permettra peut être de gagner du temps et de ne pas briser ma concentration et passer des dizaines de minutes à m’y remettre. Merci pour cette routine qui va impacter la mienne.

    1. Merci pour ton commentaire Rudy 🙂
      Comme tu l’as dit, c’était de me reconcentrer qui me prenait le plus de temps et que j’ai voulu changer dans ma routine pour être plus efficace. Essaye de travailler ton article d’une traite une fois et vois si c’est une méthode qui peut te convenir 😉

Laisser un commentaire